© Réalisé par Céline LETORT - 2015 Tous droits réservés.

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon

Le Cheval Miniature Américain

 

C'est une race de chevaux miniatures originaire des Etats-Unis. Fruit du croisement de plusieurs races de petits chevaux ou poneys (Shetlands, Welsh Mountain, Pur-sang Arabe...), la race est stabilisée depuis les années 1950.

 

Il mesure en moyenne entre 78 et 86 cm et doit être la réplique d'un cheval en taille réduite ; bien proportionné. Il est donc possible de rencontrer plusieurs "types" de minis, s'apparentant ainsi aux races de chevaux légers (Espagnols, Arabe, Quarter...), ce qui rend l'élevage de ces chevaux d'autant plus intéressant. Les chevaux miniatures prennent 90% de leur taille la première année, cette croissance express nécessite un suivi alimentaire sérieux afin d'éviter les carences.

Voici un tableau de la courbe de croissance moyenne des AMHA :

Par ailleurs, le cheval miniature présente exactement les mêmes besoins qu'un cheval de grande taille, seules les proportions changent. Comme tout équidé, il est particulièrement grégaire et a besoin d'un copain pour être heureux. A l'image d'un hectare pour un grand, il faut compter environ 1500 m² de terrain pour un mini.

 

A ne pas confondre :

  • Le Falabella, originaire d'Argentine : il n'en existe en réalité que 1500 dans le monde (contre plus de 300 000 pour l'AMHA). Le terme est couramment utilisé en équitation pour parler de petits chevaux mais il est rare d'en croiser des vrais. Et de façon plus dommageable, certains marchands s'approprient l'appellation afin de ventre plus cher des poneys sans papiers ni origines.

  • Le Toy-Horse, originaire d'Angleterre : du registre BMHS, on en trouve peu en France. Il est plus lourd d'ossature que l'américain.

  • Le Mini-Shetland, originaire des Iles Shetlands : il s'agit de la plus petite section de taille du célèbre Poney shetland.

 

Les idées reçues :

  • Ce sont des chevaux avant d'être des minis

  • Vivre à l'intérieur des maisons ne leur convient absolument pas

  • Ils ne sont pas issus de manipulations génétiques

  • Ils ne sont pas "nains". Le nanisme est une tare que les éleveurs consciencieux tentent d'éradiquer et qui se caractérise par une hydrocéphalie, des problèmes d'aplombs et des malformations congénitales. Le plus souvent la cause est une trop forte consanguinité qui se conclue par la mort prématurée de l'individu atteint.

 

C'est la première race de chevaux miniatures reconnues par les Haras Nationaux !

On nous demande souvent à quoi cela peut-il servir ?! A "rien" en soi si ce n'est vous apporter du bonheur. Autrement toutes les disciplines équestres lui sont accessibles hormis la monte évidemment ! En outre, le cheval miniature se montre particulièrement volontaire et doué en Travail à pied (longe, longues rênes, éthologie, etc), Obstacle en main, Dressage/Spectacle, Attelage, Ski ou Roller joering ou encore en Equithérapie.

Avoir un cheval miniature, c'est avoir un cheval pour... avoir un cheval. Et non avoir un cheval pour monter dessus. Et cette distinction change tout de notre rapport à l'animal et de la relation que l'on peut construire avec lui.

 

Il faut savoir qu'un mini peut tirer entre 2 et 3 fois son poids et pèse en moyenne une centaine de kilos ; cela vous laisse donc de belles perspectives quant à ses capacités !

Travail à pieds

Longues rênes

Obstacles en main

Attelage

Ski-Roller Joering