© Réalisé par Céline LETORT - 2015 Tous droits réservés.

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon

A Propos

 

Côtoyant le monde équin depuis "toujours", c'est en 2007 que nous sommes tombés amoureux

du Cheval Miniature Américain et avons décidé d'en acquérir un. Très vite, c'est le Travail du mini qui attire notre attention et la sélection de nos reproducteurs s'est faite dans cette optique.

 

Nous avons choisis nos chevaux avant tout pour leur modèle sportif et leur mental équilibré.

Ils vivent en troupeau, au pré toute l'année avec du foin au besoin et des céréales floconnées lorsque cela est nécessaire (jument gestante, jeunes en croissance...).

Nos chevaux sont testés Couleur lorsque cela s'impose (notamment pour le gène Frame Overo ou le Silver) ainsi que pour le Nanisme. Il s'agit d'une maladie génétique qui touche notamment les chevaux miniatures. Elle est généralement causée par de la consanguinité et aujourd'hui, les chercheurs ont isolé 4 mutations du gène principal "Dwarfism ACAN D1, D2, D3 & D4". Si le cheptel de reproducteurs AMHA est majoritairement exempt d'individus atteints, il reste une grande part de chevaux miniatures porteurs sains. Lesquels, croisés ensemble, ont 25% de risques de produire un cheval atteint de nanisme. 

Tester est donc gage de sérieux, de transparence, et permet de faire des croisements éclairés.

Nous ne cachons rien des qualités et défauts de nos chevaux. Les dents de ceux à la vente sont systématiquement photographiées afin de vous permettre d'avoir une idée précise de l'état de la dentition. Bien que nos reproducteurs n'aient pas de soucis de dentition, nous ne sommes jamais à l'abri d'un "accident".

La reproduction se fait en liberté ou en main lorsque cela est nécessaire, la configuration de notre élevage nous permet d'avoir toujours un oeil sur nos troupeaux et ainsi noter avec assiduité les dates de chaleur et de sauts. Nos juments poulinent sous surveillance. Nous commençons à les rentrer environ 1 mois avant la date de poulinage présumée afin de surveiller l'évolution de la mamelle et des autres facteurs (forme du ventre, comportement au box...). Une caméra infrarouge et un système de "Breeder alert" nous permettent de limiter au maximum le risque d'absence pendant le poulinage.

En règle générale, nos juments font 2 poulains à la suite avant de prendre une année de repos pendant laquelle elles sont remises au Travail. Nous pensons qu'une poulinière en bonne santé, suivie annuellement par un ostéopathe et muscler régulièrement (dos, abdomen, croupe...) est une future maman qui aura plus de facilité au poulinage car son corps y aura été préparé avec soin. De plus, cette remise progressive au travail nous permet aussi de consolider nos relations avec elles et ainsi avoir des juments sereines et en confiance à la mise bas et pendant l'allaitement.

 

Les autres soins s'apparentent à ceux prodigués pour les chevaux de toutes les autres races.

En outre, les minis ne sont pas des animaux fragiles, ils ne contractent pas plus de maladie que les grands chevaux et sont très rustiques.

 

L'intégralité de nos chevaux ou poulains sont présents sur notre site afin d'entretenir une

transparence parfaite vis-à-vis de notre élevage. Nos photographies ne sont pas retouchées, et nos chevaux ne subissent pas de conditionnement (sous-nutrition, pose de neck wrap ou bodysweat...). Ils sont travaillés à pied de façon traditionnelle, dans le respect et la compréhension de l'animal.

Nos installations

 

Nous disposons actuellement de 2 ha 7 a divisés en plusieurs parcelles. Nos AMHA jouissent de 5 paddocks d'environ 2500 m² + un de 5000 m² qui nous permettent de faire un roulement pour avoir de l'herbe un peu plus de 6 mois par an. De plus, nous avons installés devant la maison un petit paddock de poulinage pour sortir les juments et leurs poulains nouveaux-nés les premiers jours. Nos chevaux vivent au pré toute l'année et sont rentrés en box en cas de fortes tempêtes ou plusieurs semaines avant et après les naissances pour les poulinières. Étant situés à 930 m d'altitude, nous profitons d'une neige abondante dans laquelle les chevaux adorent jouer. Ils ne sont rentrés que si le cumul de neige en hiver dépasse les 40 cm.

 

Une écurie de près de 200 m² est collée à la maison, qui nous permet d'avoir une dizaine de boxs minis dont deux boxs de poulinage (env. 8 m²) équipés de caméras et 8 boxs de 6 m², à terme nous souhaiterions en plus disposer de deux boxs pour nos grands.

 

Nos paddocks sont clôturés en bois/ruban électrique ou grillage à mouton/ruban électrique afin d'éviter au maximum une fugue et ainsi assurer sécurité et confort de nos chevaux.

Nous bénéficions d'une carrière de 15 x 25 m qui nous permet de travailler nos chevaux et ceux en pension ou débourrage tout au long de l'année.